3 jours aux somptueux temples d’Angkor dès l’aube

Je pense pouvoir définir mes derniers jours au Cambodge par sérénité, émerveillement, immensité et surprise. Ce pays m'aura tant appris, tant donné. Il m'aura aussi soigné, réconforté, et submergé d'intenses émotions.

La visite des temples d'Angkor a été la cerise sur le gâteau. Ce fut les derniers souvenirs magiques à mon voyage après 3 semaines déjà passées dans le pays. Le site étant un héritage de l'UNESCO, je m'y étais préparée mentalement : les milliers de touristes, et les levers très très tôt afin d'en profiter au maximum. Et mon but, comme d'habitude, éviter les foules de touristes : alors avec un tout petit peu d'organisation (juste un tout petit peu, car je ne savais pas à quoi m'attendre du tout!) et de bon sens, j'ai passé les 3 matinées les plus belles de mon voyage au Cambodge, à expérimenter et admirer les temples d'Angkor à 70% sans touriste (Tu en verras que rarement sur mes photos, même aux temples les plus connus !)

C'est un immense site de 400km2 (20km de long), extrêmement bien conservé, protégé, surveillé. Il n'y a pas 150 mille routes possibles pour s'y rendre et visiter sur place (et celle entre le Bayon et Angkor Wat est fermée dans ce sens le matin après 8h pour contrôler l'affluence) mais je te conseille de télécharger l'application MAPS ME et la carte hors ligne du Cambodge; il sera ton meilleur ami pour te déplacer sur le site (j'adore les petits logos de localisation avec les noms des temples, les vues, les entrées et même les restos).


1ère aube

J'ai choisi le pass 3 jours, très bon compromis pour profiter de tous les temples tant le site est immense, en me levant très tôt  

Le premier jour, le choix a été de prendre le tuktuk pour faire le grand circuit. En tuktuk, les chauffeurs avec leur carte proposent la plupart du temps le petit circuit pour 15$ la journée et le grand circuit pour 20$. Ne connaissant pas le site et ne sachant pas vraiment pour s'organiser sur cet immense endroit, il s'est avéré être un super bon choix pour le 1er jour afin de comprendre où/comment/avec quoi/quand se déplacer intelligemment pour des visites tranquilles. (Super pratique pour t'amener à la billetterie tôt le matin quand tu connais pas!).

En mars, il commençait à faire déjà très chaud dès 9h du matin, et je pense que le grand circuit aurait été personnellement épuisant en choisissant le vélo.

 

4h30, réveil plus excitant que compliqué!

Le chauffeur de tuktuk rencontré la veille était bien là devant l' hôtel (le super Day Day Inn à 10€ la nuit, soit dit-en passant!) à 5h comme prévu. Direction un petit magasin de rue pour récupérer quelques bouteilles d'eau et des Oréos en guise de petit déj, la billeterie, le checkpoint et enfin le premier arrêt tant attendu : Voir le lever de soleil sur Angkor Wat.

 

 

Le chauffeur nous dépose et nous donne rendez-vous à 7h. Et c'est là que la petite magie opère ; traverser le ponton sur l'eau avec la lueur du jour au loin, grimper les marches des premières bâtisses entourant le temple, et découvrir le majestueux temple d'Angkor Wat, au fond de la longue promenade. C'est sous la douceur de l'aube que j'avance vers lui, contemplant ses formes ombrées par le soleil qui se lève petit à petit. Je me dirige vers le côté droit de l'étang, pour essayer de ne pas m'agglutiner avec les milliers de touristes du côté gauche (soi-disant avec la meilleure vue), mais l'expérience n'en reste pas moindre. Le ciel change de couleur minute après minute, le magnifique temple se reflète dans l'eau. Je vais m'asseoir sur les pierres d'un bâtiment un peu derrière, pour contempler le ciel rosé et le soleil rouge se lever. Les pierres autour de moi deviennent orangées par la lueur du jour, et en ne se concentrant pas sur les touristes défilant plus bas, l'atmosphère est magique.

Nous avons choisi de faire le grand circuit à l'envers (en partant vers l'Ouest au lieu du Nord vers le Bayon) pour éviter la horde, et ce fut un excellent choix.

 

Vers 7h, nous étions en route vers Banteay Kdei.

Je vais m'asseoir quelques minutes au lac Srah Srang, en face de Banteay Kdei, un moment de calme seule après la foule rencontrée plus tôt. Le temple a finalement ouvert à 7h20, et nous étions seuls, quelques mètres derrière nous 2 ou 3 visiteurs avec la même idée que nous. C'est dans cette ambiance mystique que j'ai découvert les premières ruines avec la douceur du soleil reflétant entre les murs de pierres. Le temple est très ombragé, grâce à ses arbres et la jungle qui l'entoure. Chaque antre, fenêtre, arche, tour, est d'une beauté inconsidérable et tout prête à être admiré et respecté.

Temps de visite effectuée : environ 45min

 

 

La suite de la route se poursuit jusqu'à Pre Rup.

Un de mes temples préférés. Majestueux vu de loin, avec ses pierres orangées, ses tours parfaitement alignées, c'est un immense temple brillant sous le soleil cambodgien. Sur place, à peine une dizaine de personnes éparpillées. Le temple étant très grand, je me suis sentie comme seule, et très petite. J'ai aimé me perdre parmi les sculptures et les ruines en bas du monument, grimper cet immense escalier à presque 90º, me poser au bord des pierres et admirer l'incroyable vue d'en haut.

Temps de visite effectuée : environ 1h

 

 

La route continue jusqu'à East Mebon où ma visite se fait assez courte, et puis Ta Som, que j'ai également adoré.

Il est environ 10h, le soleil commence à taper et les touristes commencent à affluer d'un peu partout, ce qui rend les visites un peu moins agréable. Ta Som se visite sur la longueur, en traversant des arches et des tours, et un chemin de terre rouge. La surprise fut immense en arrivant au bout du temple. Je traverse cette jolie porte, et en me retournant, un immense arbre et ses racines ont entouré l'autre côté. La nature est parfois tellement belle et surprenante !

Temps de visite effectuée : environ 30-45min

 

Un peu fatiguée, mais toujours émerveillée, notre avant dernier stop est à Neak Pean.

Il faut traverser un ponton, au son de la musique de locaux vendant quelques disques, et découvrir ce grand étang avec un temple au milieu aux superbes sculptures et gravures. Entouré cette fois de centaines de touristes, on se s'attarde pas car il n'y a pas plus à voir ou à arpenter sur cet endroit (qui quand même est très beau).

 

Le dernier temple de notre journée est Preah Khan.

Magnifique endroit aux mille et une ruines au milieu de la jungle. Par chance, que très peu de monde vers midi et visite très agréable. J'ai adoré les gravures détaillées des 'Apsaras' et 'Devatâs' (divinités, danseuses célestes) sur les murs, extrêmement bien conservées. L'atmosphère est sacrée, si unique, sous les arbres de la jungle. Pour rejoindre notre chauffeur, nous sortons du temple et marchons un peu dangereusement à travers la jungle pendant 10 grosses minutes en croisant quelques locaux, sur un chemin étroit au bord d'une rivière marron.

La première journée de visite des temples se termine vers 13h, épuisés mais des étoiles pleins les yeux de ces visites intenses. Nous croisons quelques singes et éléphants au loin sur le chemin du retour en passant par le Bayon.

 

Pour savoir quoi faire à Siem Reap après tes visites des temples, retrouve mon article bientôt disponible.


2ème aube

Les deux jours suivants, le choix a été le scooter, loué en ville (pour 8$ les 24h avec 2 casques et anti-vol) dans une boutique près du rond point au bout de la Street 52 (à côté des bus Giant Ibis). L'idée a été de louer le scooter le soir du 1er jour, afin d'en profiter un maximum le lendemain matin.

Réveil à 5h ce matin-là

Et départ avec notre scooter. Comme la veille, passage à la boutique pour quelques Oréos et bouteilles d'eau, checkpoint, et direction le premier temple de la journée : Ta Prohm.

Rouler à l'aube, sous un ciel rosé, le vent à peine frais, les cheveux au vent; sensation magique de liberté indescriptible. 

 

Premiers sur les lieux à 6h,

(logique, ouverture à 7h30), complètement seuls avec quelques locaux, nous en profitons pour faire quelques photos à l'extérieur du Bayon. Pleins de petits et gros singes se retrouvent devant nous, traversant la route et montant aux arbres, ce fut un moment génial à les regarder jouer. Un peu plus loin, je m'approche d'un immense Bouddha, où une locale m'a fait quelques bénédictions de bonne chance et nous avons allumé de l'encens. Nous roulons un peu plus pour découvrir le petit monastère 'Preah Ang Tang' et la pagoda révélant un grand Bouddha également. Ce fut un début de matinée magnifiquement intense, le soleil se levant au-dessus de nous, alors que nous vaguons à mes jolies découvertes et promenades, nous seuls, avec quelques locaux se promenant.

 

7h30, tout premiers à l'entrée de Ta Prohm,

avec deux ou trois autres visiteurs que nous laissons passer pour être plus tranquille. Ce temple fait partie de mon top 3. Magnifiquement bien conservé, ses grandes tours révèlent le soleil à peine levé, ses ruines par centaines se découvrent à chaque traversée de nouvelles portes, et au bout, de nouveau, d'immenses racines arbre enveloppant les entrées et les murs du temple sacré. Incroyable atmosphère mystique et superbes découvertes dans ce temple pratiquement vide.

Temps de visite effectuée : 1h30 - parce que j'ai adoré prendre mon temps avant que la foule arrive !

 

 

Après cette visite, je savais que les 3 plus gros (et plus touristiques) temples restaient à découvrir, et que je devais m'adapter au fait que la foule allait changer ma vision et l'atmosphère. Direction le Baphuon, très grand temple en hauteur, où un immense Bouddha se dessine dans les pierres. Avec la fatigue, je n'ai pas pu apprécier le temple à sa juste valeur mais j'y ai passé une bonne grosse heure de visite.

Les journées de visite se finissent plus tôt à cause de la fatigue et de la chaleur. Avec un Pass 3 jours, on peut prendre le temps décider quoi voir et à quel rythme ! 


3ème aube

Réveil à 5h00. Dernier jour de visite pour profiter de nouveau du magnifique lever de soleil.

Direction Angkor Wat, pour finalement visiter le temple de fond en comble! Comme prévu, des centaines de personnes sont là pour admirer le lever du soleil, mais très peu à l'intérieur alors le temple est à nous ! Le grand temple est limité par une sorte d'enceinte, et est superbe à visiter à l'aube. En traversant ses couloirs parsemés de lueurs jaunâtres. Je reste un peu déçue par quelques parties à l'intérieur, où le mystique n'y était plus vraiment, car tu peux te faire bénir par un moine vu sur 140 photos Instagram, ou il y a une queue d'au moins 30min pour visiter les tours, ou les touristes défilent pour faire la photo avec les plus improbables au milieu du temple... Malgré cela, le temple reste majestueux pour sa beauté et sa grandeur.

 

Le Bayon a été le dernier temple visité de ce superbe séjour.

Zigzagant au milieu des centaines de touristes tout en haut du temple, j'arrive à me trouver un coin de paix un peu plus bas avec une superbe vue sur les immenses têtes de Bouddha gravées. J'arrive à apprécier le calme du temple malgré les agitations extérieures (on peut toujours trouver du calme et de l'inattendu en se faufilant, tant ces lieux sont grands !).

 

Je garde de magnifiques souvenirs des temples d'Angkor qui m'ont touchées au plus profond. Prendre le temps de visiter sans se presser était une priorité, et je suis vraiment heureuse des choix pris pour nos visites (se lever très tôt, faire les visites à l'envers des groupes, apprécier l'aube, le calme, les locaux et la nature).

Avec la chaleur intense dès 10-11h, il est très difficile d'arpenter les temples l'après-midi, sachant que les visites sont longues et plutôt sportives (1er jour environ 10km à pied uniquement la matinée malgré le tuktuk, et 8km le 2ème jour)

Si tu veux en savoir plus sur "Quoi faire à Siem Reap après la visite des temples d'Angkor", rendez-vous bientôt sur un prochain article.

Infos (super) pratiques

ENTRER SUR LE SITE DES TEMPLES D'ANGKOR

  • 3 PASS différents : 1 jour (37$) / 3 jours (62$)  / 1 semaine (72$) - gratuit pour les moins de 12 ans avec justificatif (passeport)
  • Bien recompter la monnaie qu'on te rend au guichet, très tôt le matin les guichetiers ne font pas toujours attention ! (Oui oui, on a faillit oublier de me rendre 20$ !)
  • Pass à récupérer au guichet central (Angkor Enterprise au rond point de la Street 60 et Apsara Road)
  • Pass à faire pointer au checkpoint (Av. Charles de Gaulle) avant chaque entrée sur le site
  • Les guichets ouvrent à 5h (jusqu'à 17h30), l'astuce est vraiment d'y être très tôt pour éviter les longues queues et profiter de la première journée. Je suis arrivée à 5h20 et il y avait déjà une bonne soixantaine de visiteurs dans l'enceinte (mais je n'ai attendu que 5-10min). Tu peux aussi aller le chercher la veille de la visite (Le billet acheté après 17h est valide pour le jour suivant)
  • À part Angkor Wat, Srah Srang, Phnom Bakheng et Pre Rup qui ouvrent à 5h, les autres temples ouvrent à 7h30 et ferment à 17h30 (à part Phrom Bakheng et Pre Rup, à 19h).
  • Les temples sont très différents : certains sont petits, cachés sous la jungle, entourés de racines d'arbres et végétation, d'autres comme le Bayon et Baphuon sont immenses en grandeur et hauteur.
  • Le ticket comporte ta photo prise lors de l'achat et chaque garde à l'entrée des temples vérifiera méticuleusement qu'il t'appartient et qu'il n'y pas fraude.
  • Le pass est valable sur tous les temples sur site d'Angkor SAUF quelques temples éloignés (Beng Melea, Banteay Srei, Koh Ker, Preah Vihear)
  • NE PAS OUBLIER de porter une tenue adéquate (tu es sur un lieu sacré!), c'est à dire couvrir les épaules (châle/foulard pour l'entrée dans les temples) et les genoux (pas de short/jupe/robe courte), et de prendre chapeau/casquette et crème solaire !

UNE FOIS SUR PLACE

  • Tu as tous les choix pour te déplacer sur le site et visiter les temples : à pied (impossible en tenant compte de l'immensité du site), à vélo, en scooter, en tuktuk, et même en voiture.
  • Pas de sens de visite dans les temples, tu es libre d'arpenter à ta guise, à part au Baphuon (fléché) !
  • Ne pas oublier de prendre plusieurs bouteilles d'eau avant chaque visite, la chaleur arrive très vite le matin
  • Il y a la possibilité de manger n'importe où sur l'immense site, il y a pleins de petits restos locaux et de nombreux magasins de souvenirs. Il y a même des vendeurs de petit déjeuner à Angkor Wat pour les visiteurs au lever du soleil
  • Lever du soleil possible seulement à Angkor Wat, Srah Sang, Phnom Bakeng, Pre Rup.
  • Coucher du soleil possible à Phnom Bakeng et au Pre Rup et à Angkor Wat.
  • La route entre les temples peut prendre entre 10 et 20min suivant les endroits (en tuktuk/scooter/voiture).
  • Pour t'accompagner, mais pas indispensable, beaucoup de locaux vendent des livres type guides et il y a de nombreux guides sur place qui proposent leur service et qui parlent le français couramment.
  • Attention aux vendeuses devant les Bouddhas et certains lieux de culte qui demandent des offrandes, te bénissent avec 2-3 'good luck', te donne de l'encens à brûler puis te demande toujours plus d'argent !
  • Il y a beaucoup d'interdiction affichées sur le site (fumer, faire des graffitis, polluer, dépasser les endroits limités, acheter des choses ou donner de l'argent aux enfants, interagir avec un moine sauf discuter, photos commerciales et drones), mais par respect et pour conserver le magnifique patrimoine, évites bien sûr de toucher les gravures, t'asseoir sur les structures, porter des talons hauts dans les temples, utiliser des selfies-sticks et crier. Lis bien-sûr les indications aux entrées!

 

Ce que j'ai moins aimé

Forcément, héritage de l'UNESCO dit lieux TRÈS touristiques, et chacun essaye d'y gagner sa part. 

  • Les hordes de touristes, et je dis bien hordes, car ce sont des milliers de personnes se déplaçant dans les temples, faisant la queue (parfois 1h) pour rentrer dans certains temples, de très gros groupes arrivant en masse

(Petite partie des touristes du côté droit lors de l'observation du lever du soleil à Angkor Wat)

  • L'irrespect des gens, s'asseyant ou marchant sur des endroits protégés et non autorisés pour une simple photo, et faisant du bruit dans les temples sacrés.
  • Les locaux vendant tout sorte de souvenirs et qui sur place te suivent/te collent jusqu'à l'entrée des temples pour te faire acheter et les enfants qui vendent.
  • Le prix excessif des tuktuks et du pass d'entrée (qui a augmenté depuis 2016).

 

Et toi, as-tu déjà visité les temples d'Angkor ? Tu rêves de les visiter ? Tu as des questions, remarques ? Dis moi tout dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.