Comment je prépare un long voyage – Vos questions

Vous avez été quelques uns à me poser pleins de questions à propos de la préparation de mes longs voyages et de comment je gère le trip sur le moment. Tu trouveras donc ici toute une liste de questions récurrentes sur mes petits trucs pratiques. Mes réponses sont totalement personnelles avec quelques exemples de mes précédents trips et je n'ai pas le 'guide du voyage parfait' car il n'existe (heureusement) pas ! Et si tu as une question qui ne figure pas dans la liste, n'hésites pas à m'envoyer un petit message sur les réseaux sociaux ou en commentaire ! 🙂

  • Quel voyageuse es-tu et comment choisir son type de voyage ?

Mes envies de voyages n'ont fait que changer depuis plusieurs années. Du voyage en famille, entre ami(e)s ou seule, de l'hôtel, à l'auberge de jeunesse, en guesthouse, chez l'habitant, en tente, dans le train ou la voiture,  j'ai presque tout essayé. Je choisi mon type de voyage suivant le pays que j'ai envie de visiter et suivant mon état d'esprit du moment.

Si mon but est de me dépasser mentalement et physiquement et de découvrir de nouveaux paysages, j'aborderai le voyage d'une certaine manière, comme je l'ai fait en Australie et en NZ en dormant dans la voiture pendant 4 mois.

Si mon but est de me rapprocher des locaux absolument, de découvrir la culture et les spécialités du pays et de rencontrer de nouvelles personnes, je voyagerai seule, dormirai chez l'habitant ou en auberge de jeunesse et voyagerai dans les transports locaux comme au Cambodge, ou bien je ferai du stop comme en Norvège.

Je pense que mon type de voyage préféré reste de voyager seule en sac à dos et de me laisser la chance de rencontrer du monde en chemin! Chacun a son type de voyage qui lui correspond mais tout le monde ne le sait pas. Il n'y a pas de guide qui affirme que si tu voyages seul, c'est que tu es quelqu'un de solitaire ou que tu n'as pas d'amis ou que si tu aimes voyager seulement avec quelqu'un c'est que tu n'es pas assez indépendant. Je pense que ce qui est interessant c'est aussi d'essayer ce qu'on a jamais fait, de tenter des trucs et c'est souvent comme ça qu'on peut comparer et voir ce qui nous correspond vraiment. Il faut être curieux et aussi déterminé pour ne pas changer d'avis au dernier moment à cause de la peur de l'inconnu.

  • Quand voyages-tu et de quelle manière ?

Je vais avouer que je n'ai pas trop été une voyageuse interim mais plutôt CDI ou CDD longue durée (merci la vie étudiante!). Jusqu'à présent, j'ai pu voyager à chaque fin d'année scolaire avec mes parents, à chaque fin d'année universitaire et à la fin de mes études, sur mes économies. Mais je n'ai certainement pas reculé face à quelques jours en Roumanie lorsque j'avais 5 jours de libre sans cours à la fac, à 1 semaine en surftrip dans ma voiture ou bien 15 jours au Canada. Chaque voyage et expérience est bonne à apprendre et me rempli de joie ! Les opportunités de voyager longue durée que j'ai eu (Sri Lanka, Chine, Australie, Nouvelle-Zélande, Cambodge) m'ont énormément fait grandir et appris. En voulant me rapprocher au plus près des populations locales, découvrir leurs manières de vivre tout en profitant des richesses culturelles et environnementales du pays, j'ai jugé qu'il était important de rester dans le pays plus que 15 jours, car j'en avais l'occasion.

Phnom Pehn, Cambodge

  • Travailler pour partir ?

À mes 18 ans, j'ai pris un job étudiant après les cours à la fac et en week-end. L'été, c'était travail pour 3 mois. J'ai toujours économisé à mes anniversaires et à Noël en prévision de mes voyages et je ne faisais jamais de grosses dépenses que je jugeais inutiles. ERASMUS m'a donné la chance d'avoir des aides de l'état et des bourses et mes dépenses une fois sur place n'étaient pas extrêmes, j'ai même travaillé comme Barmaid Serveuse pendant 8 mois. Lors de mes études à Londres, j'ai également fais des missions d'évènementiel.

En faite la recette n'était pas spécialement compliquée : pendant plusieurs années j'ai travaillé en plus des études, travaillé les étés, évité les dépenses inutiles, économisé pendant les fêtes. 

Et partir pour travailler ?

Mes expériences de job en Angleterre, en Chine et en Nouvelle Zélande m'ont tellement fait grandir ! Si tu as envie de partir travailler à l'étranger, tu as pleins de choix, et je te conseille vivement de saisir les opportunités !

J'ai eu 3 expériences différentes.

En Angleterre, j'ai pu bosser comme serveuse barmaid dans un pub traditionnel britannique pendant plusieurs mois, ce qui a clairement amélioré en flèche mon niveau d'anglais et mon accent. J'ai aussi travaillé dans l'évènementiel. Il n'y a pas vraiment de contraintes dans des pays européens. En Angleterre, il suffit d'avoir un compte bancaire du pays et de s'inscrire pour avoir un numéro de travailleur qui t'évitera (ou non, suivant ton cas) de payer les taxes.

En Chine, j'ai eu l'opportunité de travailler comme hôtesse et serveuse dans une cave à vin, de jouer dans 2 spots publicitaires et de défiler pour une inauguration de centre commercial. Toutes ces expériences inoubliables se sont faite grâce au bouche à oreille et aux rencontres sur place, je n'avais absolument rien prévu ! Je vais garder le mot "expériences" car mon visa tourisme ne m'autorisait forcément pas à "travailler", au sens littéral du terme !

Enfin, en Nouvelle-Zélande, comme des milliers de jeunes, j'ai pu travailler grâce au PVT (Working Holiday Visa). Très simple, inscrit toi sur le site du gouvernement du pays qui offre le PVT aux francophones (si tu n'as pas d'idée, rends toi sur PVTistes pour la liste complète), et tu obtiendras ton VISA pour voyager et travailler ! Le site PVTistes t'expliquent en détail les formalités et les différences suivant les pays. En Nouvelle-Zélande, le plus simple et le plus rapide a été de chercher du travail sur place, soit en posant quelques CV préalablement imprimés, soit en postulant sur Indeed, soit en allant sur des sites d'emplois temporaires. Il y a énormément d'infos sur tout ça dans les groupes Facebook du pays que tu veux visiter 🙂 Ce qui est génial, c'est que tu peux travailler pour quelques semaines/mois, repartir découvrir le pays et rechercher du travail quand tu en as envie !

Tu as toujours aussi la possibilité du (très demandé et recherché) VIE (rends toi sur Civiweb), ou de travailler dans des organismes qui t'envoient bosser à l'étranger (type animateur de séjours linguistiques) !

  • Comment est ce que tu réserves tes billets pas cher ?

J'ai pu partir aussi souvent et longtemps car j'avais peu de contraintes. Le secret, c'est la flexibilité. À l'automne ou au milieu du mois de mars, en pleine semaine, à 6h du matin... En avance ou pas du tout, si tu n'es pas à 2-3 jours près, tu arriveras toujours à trouver un excellent prix ! J'ai pu découvrir la Roumanie pendant 5 jours pour seulement une vingtaine d'euros aller-retour !

Si tu ne veux pas payer tes voyages cher, il faut aussi ne pas être à cheval sur le confort et ne pas prendre d'extra. Je voyage la plupart du temps avec des low cost type Ryanair en Europe. À l'international j'essaye de viser des compagnies que je connais déjà type China Southern. Je regarde aussi beaucoup les avis en ligne mais sans vraiment m'arrêter sur des commentaires négatifs isolés type "la bouffe était froide". Certains prix peuvent être interessant avec des grandes compagnies comme Emirates. Il faut fouiller, mais pas trop, car les prix grimpent quand les sites internet voient que tu cherches un trajet.

Dernière astuce, quand je veux partir hors Europe, j'essaye de passer par Londres. Je prends un vol low cost pour la capitale puis mon vol international depuis un des aéroports britanniques. Je me suis aperçue que je pouvais parfois gagner plusieurs dizaines d'euros. Mais ça coûte un peu plus de temps et d'énergie !

  • Et voyager pas cher sur place ?

Là, pas de secret : Ne pas se prendre la tête et utiliser les transports en commun, vivre local quoi ! Et crois moi, c'est là que tu as tes meilleurs souvenirs ! 🙂

Si tu veux gagner du temps et de l'argent pour un long trajet sur place, pense aux bus de nuit et aux trains de nuit !

Sri Lanka

  • Quelle est ta technique, tu planifies ou tu décides tout sur place ?

Ce que je planifie : 

  • Les formalités (VISA...), l'avion, le transport aéroport-ville, les 2-3 premières nuits, un itinéraire brouillon (les lieux que je veux absolument voir, les choses que je veux absolument faire) et si mon voyage est un PVT, je me renseigne dans les groupes Facebook sur la vie locale.

Ce que je décide sur place : 

Tout le reste ! Tu peux jamais savoir qui tu vas rencontrer, si tu voudras rester plus longtemps à un endroit, quels excellent conseils le staff de ton auberge de jeunesse ou ton hôte d'Airbnb vont te donner, alors moi je préfère laisser la place à la surprise !

Pour mon PVT en Australie et en Nouvelle-Zélande, j'ai réglé tout le côté administratif (banque, téléphone..) en 1 journée sur place en m'étant bien renseigné avant !

  • Et tu vis où  ?

Là aussi, tout va dépendre du type de voyage, de mon état d'esprit et de mes besoins. J'essaye d'éviter les hôtels au maximum et de privilégier les auberges et les Airbnb.
En Norvège, ce fut un mélange de nuits à l'auberge, camping, nuits sous la tente dans un terrain vague, Airbnb et nuit dans le train. En Chine, j'ai fais de la coloc grâce au bouche à oreille avec des français vivant sur place. En Nouvelle-Zélande, c'était nuit à l'arrière du 4x4. En Australie, nuits sur les sièges de la voiture, nuits chez ma meilleure amie Australienne et quelques jours de coloc...

En fait, tout va dépendre des rencontres et des connaissances que j'ai déjà dans le pays et qui pourront m'aider à m'héberger pas cher ou gratuitement ! Sinon, c'est soit à l'aventure, soit auberge de jeunesse si je voyage seule comme au Cambodge ! 🙂

Auberges sur l'île de Koh Rong Samloem, Cambodge

J'espère que mes réponses et mon expérience vous sera utile, à vous tous qui souhaitez partir à l'étranger, pour une aventure ou pour travailler !

N'hésites pas toi aussi à m'envoyer tes questions, auxquelles je répondrais dans un prochain article FAQ ! 🙂

Samantha

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :